Idées et créations de livres


 
AccueilRechercherGroupesMembresFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Fyladel ? C'est moi !

Aller en bas 
AuteurMessage
fyladel

avatar

Nombre de messages : 199
Age : 29
Localisation : Partagée entre mes rêves et la réalité
Date d'inscription : 18/03/2010

MessageSujet: Fyladel ? C'est moi !   Jeu 18 Mar 2010 - 11:23

Ravie d'être parmi vous tous !

Ma Présentation :

Prénom(s) : Sandrine
Pseudo :Fyladel, je ne sais pas trop d'ou ca vient, mais c'est venu !
Sexe : Féminin
Localisation : Paris
Age: 20ans

Célibataire, marié(e), divorcé(e) ? Mariée à Choupinet
Nombre de frères et/ou soeurs :/

Situation professionnelle : BTS Ventes et Productions Touristiques
style vestimentaire :Plutôt Classique

Couleur des yeux : Bleus-gris
Couleur / longueur des cheveux : Châtain clair aux épaules à tendance raide (mais assé indisciplinés)

Quel genre de littérature aimes tu(SF/fantasy/policier/etc...): Fantasy, Classique, Roman d'Amour... et j'en passe, je ne suis pas trop difficile mais il faut que j'accroche dès le départ sinon c'est foutu...
Le(s) livre(s) que tu lis, actuellement : J'ai relu les quatre tomes de Twilight récemment
Celui que tu as préféré: Impossible de savoir réellement donc voici mes Incontournables : Harry Potter (J.K Rowling, Le livre des Etoiles (Erik Lhomme), Twilight et Les Âmes Vagabondes (Stephenie Meyer), La Grande Guerre des Dieux (Eddings), l'Assassin Royal (Robin Hobb)...

Passion / Hobby

Quel est ta grande passion du moment ? Lecture, écriture...

Ton rapport avec le sport: Je devrais le rencontrer plus souvent
Ton genre de musique favori :Presque tout sauf le rap et le Zouk, et principalement les BO de Films
Ton chanteur/groupe...favori : Celine Dion

As tu des animaux familiers: Des poissons ca compte ?


Pour les plus courageux // philosophons un peu :

L'important dans la vie, c'est : d'être soi
Ce qui t’énerve le plus : l'hypocrisie
Ce que tu trouves admirable:Aimer une personne à en mourir

Si tu pouvais rencontrer une personne de ton choix, morte ou vivante : je n'aurais pas assé de temps en une vie pour tout voir et tout faire

Qu'est ce qui te fais rougir : ma maladresse
Le moment le plus embarrassant de ta vie : oula, je ne veux même pas y penser !
Ce qui t'effraie le plus : perdre les personnes qui me sont chères
Que fais tu pour te défouler : j'écoute de la musique, j'écris et lis beaucoup
Ton expression préférée : Cela dépend de mes humeurs

Ou aimerais tu passer des vacances ?: Auprès de mon homme et je suis plus attirer par le continent Américain
As-tu un Tic ou une manie ? Quand je stresse je me gratte et ca m'agace encore plus

Toi et l’amour : ma vie en est remplie


As tu déjà été amoureux(se) ?Personnes réelles: depuis 3ans c'est l'amour fou; personnes imaginaires: dans mes moments de solitude
Es -tu amoureux, alors ? OUIIII

Combien aimerais tu avoir d'enfant, quel sexe, prénoms? 4 ou +. Les Prénoms : Yanis, Rachelle, Amel

Au fait comment as tu trouvé ce forum?Par hasard sur Google

Enfin, si tu devais donner une citation de ton choix :"Suis ta lumière, tes lois et le Paradis qui dort dans le secret de ton âme" -> Cherche Encore de Céline Dion

Possèdes-tu un blog/site ? mon blog de cuisine http://cuisinedefyladel.canalblog.com/ et mon histoire de sims 2 http://fyladel.skyrock.com/


Dernière édition par fyladel le Mar 26 Oct 2010 - 12:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
malaulau
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1871
Age : 51
Localisation : Ici
Date d'inscription : 09/02/2007

MessageSujet: Re: Fyladel ? C'est moi !   Jeu 18 Mar 2010 - 12:31

Bienvenue Fyladel !
Dis donc 4 e,fa,ts, quel courage !
Une femme amoureuse... Chouette !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fyladel

avatar

Nombre de messages : 199
Age : 29
Localisation : Partagée entre mes rêves et la réalité
Date d'inscription : 18/03/2010

MessageSujet: Re: Fyladel ? C'est moi !   Jeu 18 Mar 2010 - 12:44

Oui mais ils sont pas encore faits ! Ça peut changer ! Smile
L'amour c'est bien, mais ça ma complètement paralyser au niveau de l'écriture, impossible d'écrire autre chose que mes sentiments et au bout d'un moment on en a fait le tour !
Du coup les nouvelles que j'ai postées sont d'avant cette période (sauf une)
J'attends les commentaires avec impatience !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
malaulau
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1871
Age : 51
Localisation : Ici
Date d'inscription : 09/02/2007

MessageSujet: Re: Fyladel ? C'est moi !   Jeu 18 Mar 2010 - 17:19

J'ai commencé à lire tes nouvelles. Moi j'ai trois enfants ça prend un peu de temps... Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade

avatar

Nombre de messages : 841
Age : 27
Localisation : autour du feu
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Fyladel ? C'est moi !   Jeu 18 Mar 2010 - 18:03

Bienvenue !
Moi je n'en ai aucun... la distorsion me semble assez hideuse ! Ah, mourir, la belle affaire, mais vieillir ! Si je peux me permettre une question : ça veut dire quoi, "être soi" ?
Merci et encore bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie D

avatar

Nombre de messages : 417
Age : 32
Localisation : pfff... dans une bibliothèque à lire des bouquins dans des langues que je comprends à peine
Date d'inscription : 30/10/2008

MessageSujet: Re: Fyladel ? C'est moi !   Jeu 18 Mar 2010 - 22:08

Bonjour et bienvenue! J'aime beaucoup ton pseudo je trouve que ça fait elfique, très joli!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fyladel

avatar

Nombre de messages : 199
Age : 29
Localisation : Partagée entre mes rêves et la réalité
Date d'inscription : 18/03/2010

MessageSujet: Re: Fyladel ? C'est moi !   Ven 19 Mar 2010 - 16:18

Jade a écrit:
Si je peux me permettre une question : ça veut dire quoi, "être soi" ?

Tout d'abord,
Merci pour votre accueil,
et pour ta question Jade, je n'ai pas vraiment de réponse,
pour moi être soi c'est assumer ses faits et gestes ainsi que ses pensées.
Après chacun peut être "soi" comme il l'entend ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fyladel

avatar

Nombre de messages : 199
Age : 29
Localisation : Partagée entre mes rêves et la réalité
Date d'inscription : 18/03/2010

MessageSujet: Re: Fyladel ? C'est moi !   Ven 19 Mar 2010 - 16:20

Marie D a écrit:
Bonjour et bienvenue! J'aime beaucoup ton pseudo je trouve que ça fait elfique, très joli!

Contente que mon pseudo te plaise ! Il y a longtemps que je l'ai trouvé un peu par hasard en combinant des idées,
le but était d'en trouver un presque unique et j'ai fini par l'adopter ! Alors si en plus tu le trouve Elfique, je le prends pour un super compliment ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade

avatar

Nombre de messages : 841
Age : 27
Localisation : autour du feu
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Fyladel ? C'est moi !   Ven 19 Mar 2010 - 17:15

On inventerait chacun une manière d'être soi, pour éviter d'être soi à la manière de tout le monde. C'est intéressant et ça laisse la place à l'initiative... trop, peut-être ! Mais pourquoi faudrait-il être soi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fyladel

avatar

Nombre de messages : 199
Age : 29
Localisation : Partagée entre mes rêves et la réalité
Date d'inscription : 18/03/2010

MessageSujet: Re: Fyladel ? C'est moi !   Ven 19 Mar 2010 - 17:46

Jade a écrit:
On inventerait chacun une manière d'être soi, pour éviter d'être soi à la manière de tout le monde. C'est intéressant et ça laisse la place à l'initiative... trop, peut-être ! Mais pourquoi faudrait-il être soi ?

Pour être heureux ? Ce sentir unique ? Pour le moment je ne sais pas quoi te dire de plus, mais je vais y réfléchir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fyladel

avatar

Nombre de messages : 199
Age : 29
Localisation : Partagée entre mes rêves et la réalité
Date d'inscription : 18/03/2010

MessageSujet: Re: Fyladel ? C'est moi !   Mar 23 Mar 2010 - 9:17

J'ai peut être une réponse au : Pourquoi faudrait-il être soi ?

Être soi veut dire a mon sens : assumer ses choix, ses idées : la vie que l'on a choisit de vivre (ou qui s'est imposée d'elle même).
Nous sommes sensés être égaux non ? Mais au fond nous ne le sommes pas du tout. Cependant, le fait qu'une personne se permette d'en juger une autre ne veut pas dire qu'elle est meilleure qu'elle. Elle se croit supérieure pour une raison qu'elle trouve logique. Mais ou est la logique dans tout ca ? Être soi ne rime pas toujours avec différences, mais avec la volonté de montrer à tous l'image que l'on voudrait que l'on ai de nous. c'est comme une opération de marketing : on évolue à la manière d'un produit et on à pour objectif de se faire connaître et apprécier à nôtre juste valeur. Donc je suis moi, et si ce que j'écris, ce que je pense te gêne : dis le moi. mais sincèrement, tout le monde n'est pas prédestiné à un avenir littéraire brillant. Et s'il n'existait pas de débutant, comment ferions-nous dans quelques années ? Et si tout le monde avait un talent inouï, pourquoi il y aurait de bons livres et des mauvais ? Chacun à son avis sur la question non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade

avatar

Nombre de messages : 841
Age : 27
Localisation : autour du feu
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Fyladel ? C'est moi !   Mar 23 Mar 2010 - 14:51

Selon ta définition, être soi correspondrait donc à assumer ce qu'on pense. Par exemple, si je pense qu'un texte est mauvais ou qu'un commentaire est déplacé, pour être moi il ne faut pas que j'étouffe en moi ces pensées, il faut que je les laisse s'exprimer. Mais si être soi c'est ainsi que tu le dis exprimer par des paroles ou des actes ce que l'on pense, comment peut-on se remettre en question ? Si je pense quelque chose et que quelqu'un d'autre pense autre chose et que nous tâchons d'être nous en exprimant nos pensées différentes par nos paroles ou nos actes, il y a confrontation. Par exemple, si je pense que je ne dois pas fumer n'importe quoi et qu'on m'incite fortement à prendre un joint, si je suis moi, je vais refuser, et blesser les auteurs de la proposition ; on voit même des cas où se joue l'exclusion sociale. Autre exemple, à une autre échelle : si l'Allemagne pense que l'Alsace lui revient parce que les Alsaciens sont ethniquement germains et que la France pense que l'Alsace lui revient parce que sa définition de la nationalité n'inclut pas de critères ethniques, si les deux entités "sont elles" et, comme les individus, ne dérogent pas à leurs principes, la confrontation prendra une ampleur dommageable. Apparemment, ta définition actuelle empêche le dialogue et la remise en question ; à aucun moment celui qui veut être lui n'envisage qu'il peut avoir tort. Est-ce qu'il manque un détail à ta définition pour refléter ce que tu penses ?

Je ne comprends pas la logique qui relie ta définition et le paragraphe qui suit. Pourras-tu me l'expliquer ?

Pourquoi serions-nous censés être égaux ? Un homme est différent d'une femme, pourtant cette inégalité est nécessaire car la complémentarité permet la pérennisation de l'espèce. Un monde d'égalité ne serait-il pas terne, uniforme, invivable comme la dystopie d'Huxley ? Nous pouvons vouloir être égaux face à certaines choses, comme la loi par exemple, mais c'est une volonté, pas un déterminisme : aucune force supérieure ne nous intime l'égalité, elle est apparemment issue de la volonté des hommes.

Tout le monde "se permet" de juger à chaque seconde qui passe. Un jugement n'est qu'un énoncé porté sur le réel. Le réel est l'ensemble des choses qui existent. La vérité est atteinte lorsque le jugement correspond au réel. Si je dis qu'il est huit heures, je porte un jugement ; s'il est effectivement huit heures, j'énonce une vérité. Si je dis que mon frère est altruiste, je porte un jugement ; ceci, évidemment, ne veut pas dire que je suis plus altruiste que mon frère ou meilleure que lui de quelque manière que ce soit. Je ne comprends pas pourquoi tu voudrais qu'il y ait une raison logique de se croire supérieur à ce qu'on juge. Qui, lorsqu'il dit que le temps est au beau fixe, se trouve encore plus beau et encore plus fixe que le temps ? Personne n'aurait l'idée d'une telle absurdité.

Etre soi, ce serait montrer à tous l'image que l'on veut que l'on retienne de soi. Mais si je suis ordinairement désordonnée et que lors d'un entretien d'embauche, pour convaincre le patron de m'embaucher, je veux qu'il retienne de moi l'image d'une personne ordonnée, je vais falsifier mon identité et donner une image qui n'est pas la mienne. Donc être soi, parfois, ce serait donner une image de soi qui n'est pas la sienne ? Je ne serai pas appréciée à ma juste valeur, mais on m'attribuerait une valeur supérieure à celle qui est en réalité la mienne.

Si je veux être moi, suivant ta définition, je dois en effet exprimer les pensées que me provoquent les écrits sans chercher à les travestir. C'est ce que j'ai fait sur ton texte ; apparemment, ça t'a dérangée, donc je m'en abstiendrai désormais. Que tout le monde ne soit pas prédestiné à un avenir littéraire brillant, c'est très probable. Untel voudra être physicien, untel voudra être littérateur mais n'en aura pas ou ne s'en donnera pas les moyens, moi je veux voyager encore et mourir jeune, et quelle tristesse ce serait si nous avions tous le même horizon ! Tu dis que chacun a son avis sur la question, mais il semble que personne ne puisse contester cette inégalité heureuse et fondamentale.

Voilà, j'espère que tu auras l'occasion de reconsidérer ces quelques détails dans ta définition. Le sujet m'intéresse, je te remercie d'y passer du temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaina
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 2219
Age : 29
Date d'inscription : 26/06/2008

MessageSujet: Re: Fyladel ? C'est moi !   Mar 23 Mar 2010 - 18:53

salut fyladel ! désolé du retard, quelques petits soucis sans grande importance.

_________________
Je suis une marionnette, simple jouet du destin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
malaulau
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1871
Age : 51
Localisation : Ici
Date d'inscription : 09/02/2007

MessageSujet: Re: Fyladel ? C'est moi !   Mar 23 Mar 2010 - 23:25

Mentir à son possible futur employeur, n'est-ce-pas être soi ? On est menteur, point.

Peut-on d'ailleurs ne pas être soi ?
Etre soi, est-ce que cela veut dire faire ce que l'on veut, dire ce que l'on pense ou cela veut dire penser ce que l'on pense mais adopter une approche plus prudente pour le faire et le paraître ? Cela serait aussi une façon d'être ce que l'on est dans la mesure ou on l'aurait décidé, non ?
Maintenant être soi peut aussi être perçu comme dire ce que l'on pense et faire ce que l'on veut. Le fait de dire" il est important dêtre soi-même" n'implique pas que les gens aimeront cela. Si on s'épanouit en étant nous-même tel qu'on conçoit cette affirmation, on peut tout aussi bien ne pas tenir compte des autres.
De la même manière, on peut juger qu'il est bon pour les autres d'adopter cette attitude et leur en vouloir pour ce qu'ils nous font subir. Etre important ne voudrait pas dire être bon.


On associe souvent à l'expression être soi, le désir d'être libre, de vivre pour de vrai comme si on cachait sa vraie personnalité quelque part. Il est où cet endroit secret ? En nous ? C'est un peu étrange comme idée.
D'abord, est-ce que l'on connait son "soi" ? Etre soi semble impliquer qu'on se connaisse parfaitement pourtant il parait qu'on se découvre tous les jours. Ou alors est-ce parce que nous evoluons, que la découverte est éternelle ?

Car Etre soi n'implique peut-être pas le faut d'être constant dans sa façon d'être et de faire toujours les mêmes choix. Razz

Frederick Perls disait :
Citation :
il faut d'abord être ce que l'on est si on veut changer
.
Oups !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade

avatar

Nombre de messages : 841
Age : 27
Localisation : autour du feu
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Fyladel ? C'est moi !   Mer 24 Mar 2010 - 13:00

Donc être soi, c'est-à-dire exprimer ses pensées par des paroles ou des actes au lieu de les étouffer, peut conduire à mentir sur ce que l'on est en falsifiant ses paroles ou ses actes pour qu'elles ne traduisent plus la manière d'être soi ? Ceci revient à dire qu'on est soi sans être soi.

Etre soi suggère qu'il existe plusieurs façons d'être, une qui serait soi et une ou plusieurs autres qui ne le seraient pas. Le bouquin de d'Ansembourg, Cessez d'être gentil, soyez vrai ! - Etre soi-même avec les autres, même si c'est un peu de la psychologie vulgarisée, pose la question que j'essayais de reprendre avec un exemple plus haut : les gens qui consentent à tout parce qu'il est plus confortable de ne pas exprimer tout ou partie de ses pensées se retrouvent dans des situations inconfortables qui sont à l'origine d'une certaine angoisse. Alors s'il existe un état où l'on est soi et si cet état permet d'éviter tant de troubles, il peut être intéressant à découvrir.

La vie en communauté oblige à des concessions ; les êtres communautaires doivent réfréner leurs pulsions personnelles pour les soumettre à des normes d'hygiène ou de sécurité - si l'on craint à chaque seconde d'être tué, violé ou dépossédé de ses moyens de subsistance, la structure sociétale s'effondre - qui fondent ce qu'on appelle la civilisation, si bien que certaines pulsions se retrouvent à croître en étant bridées, et la tension qui en résulte correspond au processus compressif que détaille Freud dans Le malaise dans la culture : à un moment, ça peut jaillir. En ce sens, les conditions de subsistance de chacun se trouveraient détériorées si tout le monde s'octroyait la licence - la licence est à la liberté ce que l'indépendance est à l'autonomie, c'est-à-dire une dérégulation. Il s'ensuit qu'être soi, si cet état ataraxique existe, n'est enviable que sous réserve de ne pas entraîner d'explosion pulsionnelle dangereuse à la cohésion sociétale. Etre soi n'est intéressant que si l'on peut être soi avec les autres, en quelque sorte.

D'où l'idée de rechercher d'abord ce que c'est qu'être soi, de trouver ensuite les éventuels moyens d'être soi, puis de n'être soi qu'au cas où cet état n'est pas dangereux pour autrui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fyladel

avatar

Nombre de messages : 199
Age : 29
Localisation : Partagée entre mes rêves et la réalité
Date d'inscription : 18/03/2010

MessageSujet: Re: Fyladel ? C'est moi !   Ven 26 Mar 2010 - 11:01

J'ai pensé à toi Jade l'autre jour ou je suis tombé sur la chanson de Pocahontas :

"Pour toi l'étranger ne porte le nom d'Homme,

Que s'il te ressemble et pense à ta façon.

Mais en marchant dans ses pas, tu te questionnes,

Es-tu sûr, au fond de toi, d'avoir raison ?"

J'avoue que c'est pas une super référence, mais cela va dans le sens de ce que l'on disait : Être soi c'est s'assumer quoi que l'on fasse ou pense, même si ça peut être dangereux pour autrui. Ce qui est différent est forcément critiqué. Cela ne viendrait-il pas de notre condition d'humain ? Est-ce dans notre nature ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fyladel ? C'est moi !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fyladel ? C'est moi !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Idées et créations de livres :: Espace Membres :: Présentation-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit