Idées et créations de livres


 
AccueilRechercherGroupesMembresFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Juste un passage comme ça

Aller en bas 
AuteurMessage
Chentyt
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 708
Age : 32
Localisation : Au pays de Merlin et des korrigans. Mais parfois un petit tours dans les vignes s'impose
Date d'inscription : 18/07/2008

MessageSujet: Juste un passage comme ça   Ven 25 Juil 2008 - 21:25

Après la discussion sur "Apprendre à décrire", j'ai revu un passage de mon manuscrit. Il n'y a pas tous les éléments du petit bout de texte que j'avais mis dans l'autre sujet car ils apparaîtront à d'autres moments. Mais j'aimerai quand même savoir ce que vous pensez de celui-ci, si vous vous y retrouvez si vous arrivez à vous imaginer un peu la ville ou non etc.
Toutes les critiques sont les bienvenues, les bonnes comme les pires.
Je ne me suis pas énormément penchée sur les fautes d'orthographes et la grammaire mais j'espère que le texte et tout de même lisible Wink
Merci d'avance pour la lecture et les remarques ^^

Citation :
Porte Ouest.
Les gardes avaient reçu l'ordre de laisser passer un inconnu bien que l'interrogatoire avait conduit à le déclarer comme dangereux. Habituellement ce genre d'individu était exécuté sur le champ, mais l'ordre venant « d'en haut ». Le sergent Craft fut contraint de le relâcher. Il ne négligea cependant pas de transmettre les informations récoltées aux patrouilles de la ville et de le faire suivre, le plus discrètement possible comme on lui avait ordonné.
- Autoriser un tel renégat à pénétrer dans la ville... A quoi peut-il bien jouer? Marmonna-t-il en relisant les ordres.
Il posa le document sur la pile de son bureau et sortit de la pièce. D'autres interrogatoires l'attendaient et souhaita qu'on ne l'interrompe pas à nouveaux dans son travail.

Quidam était une forteresse d'un autre âge. Ses hauts murs de pierre et son allure menaçante abritaient une société parfaitement organisée et surtout extrêmement contrôlée. Des familles les plus riches aux plus pauvres en passant par les élites de l'armée, tous se conformaient aux désirs du maitre de la ville et il n'y avait que de rares fous pour s'opposer à lui.
L'inconnu avait passé l'interrogatoire sans encombres, bien qu'il avait cru un instant ne pas en ressortir vivant. Avant de le conduire aux drones d'enregistrements le garde avait mis plus de temps que prévu à lui annoncer qu'il était libre de circuler dans la ville. Sa voix était remplie de colère et de mépris. Quelque chose clochait.
Il parcourrait à présent la Grande Rue Ouest. Il était encore tôt, l'activité y était importante. Il ne s'y attarda pas et s'enfonça dans le labyrinthe des rues du Premier Quartier jetant quelque fois des coups d'œil par dessus son épaule. Personne. L'inconnu était encore étonné d'avoir franchit la première étape aussi facilement et de n'avoir aucun garde ou drones d'identification à ses trousses. Se pourrait-il que la chance continue de l'accompagner?
Il regagna la lumière d'une rue moins encombrée. Il cligna des yeux pour s'habituer à la luminosité: il était à présent dans la rue des plaisirs, ses établissements et ses habitués aux mœurs légers.
- Par ici mon mignon, lui dit une femme à la voix mielleuse
Il la repoussa gentiment et s'échappa des bras d'une autre qui s'offusqua d'être ainsi repoussée. Ses protestations et les rires des autres prostituées s'évanouirent quand il tourna au coin de la rue.
Un garde apparu dans son champ de vision. Il se cacha dans la pénombre d'une ruelle et attendit plusieurs minutes avant de jeter un coup d'œil. Le soldat ne l'avait pas remarqué. Il sentit son cœur battre la chamade, l'adrénaline parcourrait ses veines à une vitesse impressionnante. L'homme respira lentement. Son regard se perdit sur les murs sombres des vieilles habitations avant de remarquer les rayons de soleil qui frappait la couronne de verre du Dôme.
Son cœur se serra. Il remit sa capuche et s'enfonça dans les profondeurs de la ville.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chentyt.deviantart.com
Chentyt
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 708
Age : 32
Localisation : Au pays de Merlin et des korrigans. Mais parfois un petit tours dans les vignes s'impose
Date d'inscription : 18/07/2008

MessageSujet: Re: Juste un passage comme ça   Lun 28 Juil 2008 - 8:41

Aucune des personnes qui a ouvert le post n'a eu envie de dire quelque chose?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chentyt.deviantart.com
Peluche
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1118
Age : 32
Localisation : Paris, et oui de retour !
Date d'inscription : 21/11/2007

MessageSujet: Re: Juste un passage comme ça   Lun 28 Juil 2008 - 9:33

t'inquiete pas Chentyt, les ecrits sans reponses ca pululle...
Sinon j'ai lu ton passage que j'ai trouve pas mal mais la je n'ai pas le temps de te faire une correction detaillee. Peut etre ce soir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chentyt
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 708
Age : 32
Localisation : Au pays de Merlin et des korrigans. Mais parfois un petit tours dans les vignes s'impose
Date d'inscription : 18/07/2008

MessageSujet: Re: Juste un passage comme ça   Lun 28 Juil 2008 - 17:44

oui je me doute qu'il y a plein de passages sans réponses mais c'est toujours plus sympa que de mettre un gros "UP" ^^

J'attends la suite avec impatience Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chentyt.deviantart.com
Peluche
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1118
Age : 32
Localisation : Paris, et oui de retour !
Date d'inscription : 21/11/2007

MessageSujet: Re: Juste un passage comme ça   Lun 28 Juil 2008 - 18:03

Citation :
Porte Ouest.
Je pense que tu devais developper un peu ton debut car on ne comprend pas tres bien ce qu'il se passe : quels gardes et a quel endroit sont ils ?Les gardes avaient reçu l'ordre de laisser passer un inconnu bien que l'interrogatoire avait conduit à le déclarer comme dangereux. Habituellement ce genre d'individu était exécuté sur le champ, mais l'ordre venant « d'en haut ». Le sergent Craft fut contraint de le relâcher. Il ne négligea cependant pas de transmettre les informations récoltées aux patrouilles de la ville et de le faire suivre, le plus discrètement possible comme on lui avait ordonné.
- Autoriser un tel renégat à pénétrer dans la ville... A quoi peut-il bien jouer? Marmonna-t-il en relisant les ordres.
Il posa le document sur la pile de son bureau et sortit de la pièce. D'autres interrogatoires l'attendaient et souhaita qu'on ne l'interrompe pas à nouveaux dans son travail.
C'est bizarre tu parles de gardes devant laisser passer un inconnue et tu changes tout de suite de point de vue en parlant du sergent. Fait il partie des gardes qui doivent laisser passer l'inconnu ? DAns ce cas la tu devrais le mentionner...

Le passage a la description de la ville est un peu abrupt, tu devrais dire que c'est l'inconnu qui voit la ville et que depuis le début tout s'y passe. Sinon la description est pas mal


Quidam était une forteresse d'un autre âge. Ses hauts murs de pierre et son allure menaçante abritaient une société parfaitement organisée et surtout extrêmement contrôlée. Des familles les plus riches aux plus pauvres en passant par les élites de l'armée, tous se conformaient aux désirs du maitre de la ville et il n'y avait que de rares fous pour s'opposer à lui.
L'inconnu avait passé l'interrogatoire sans encombres, bien qu'il avait cru un instant ne pas en ressortir vivant. Avant de le conduire aux drones d'enregistrements le garde avait mis plus de temps que prévu à lui annoncer qu'il était libre de circuler dans la ville. Sa voix était remplie de colère et de mépris. Quelque chose clochait. Ca sonne bizarrement
Il parcourrait à présent la Grande Rue Ouest. Il était encore tôt, l'activité y était importante. Il ne s'y attarda pas et s'enfonça dans le labyrinthe des rues du Premier Quartier jetant quelque fois des coups d'œil par dessus son épaule. Personne. L'inconnu était encore étonné d'avoir franchit la première étape aussi facilement et de n'avoir aucun garde ou drones d'identification à ses trousses. Se pourrait-il que la chance continue de l'accompagner?
Il regagna la lumière d'une rue moins encombrée. Il cligna des yeux pour s'habituer à la luminosité: il était à présent dans la rue des plaisirs, ses établissements et ses habitués aux mœurs légers.
- Par ici mon mignon, lui dit une femme à la voix mielleuse
Il la repoussa gentiment et s'échappa des bras d'une autre qui s'offusqua d'être ainsi repoussée. Ses protestations et les rires des autres prostituées s'évanouirent quand il tourna au coin de la rue.
Un garde apparut dans son champ de vision. Il se cacha dans la pénombre d'une ruelle et attendit plusieurs minutes avant de jeter un coup d'œil. Le soldat ne l'avait pas remarqué. Il sentit son cœur battre la chamade, l'adrénaline parcourrait ses veines à une vitesse impressionnante. On se demande pourquoi ton inconnu a si peur. Ce n'est qu'un garde et celui ci ne l'a pas vu. En plus tu as dit qu'il avait été libéré et qu'il pouvait se promener a sa guise. Il ne devrait pas avoir peu comme ca...L'homme respira lentement. Son regard se perdit sur les murs sombres des vieilles habitations avant de remarquer les rayons de soleil qui frappait la couronne de verre du Dôme.
Son cœur se serra. Il remit sa capuche et s'enfonça dans les profondeurs de la ville.

Les dernieres phrases sont bien écrites mais ne cadrent pas vraiment avec la panique que tu as decrites juste avant. Je pense que certaines questions que je me pose auront un éclaircissement dans la suite... En tout cas le style est pas mal mais tu dois faire attention aux transitions et à la coherence de ton discours.
Voila, alors, heureuse Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chentyt
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 708
Age : 32
Localisation : Au pays de Merlin et des korrigans. Mais parfois un petit tours dans les vignes s'impose
Date d'inscription : 18/07/2008

MessageSujet: Re: Juste un passage comme ça   Lun 28 Juil 2008 - 19:03

Citation :
Voila, alors, heureuse Smile
Très Very Happy Merci ^^

Déjà, et je pense que cela répondra à tes questions en général, si c'est un peu flou, que tout n'est pas dit immédiatement c'est normal car j'aimerai justement que les lecteurs se posent des questions et essayent de trouver des réponses (elles sont données plus loin dans le texte). On ne sait pas exactement où l'on se trouve (bien que si on lit les chapitres précédents, on peut comprendre - c'est sur que de vous donner un bout comme ça sans que vous n'ayez la trame n'aide pas vraiment à comprendre) ni qui est cet inconnu. Quand à savoir pourquoi il est passé (révélé juste après), le lecteur doit aussi essayer de trouver une réponse: est-il bien rentré dans telle ville? Mais alors pourquoi l'a-t-on relâché? etc
Voilà en gros le concept de ce passage, mais apriori il n'est pas réussi.

Citation :
C'est bizarre tu parles de gardes devant laisser passer un inconnue et tu changes tout de suite de point de vue en parlant du sergent. Fait il partie des gardes qui doivent laisser passer l'inconnu ? DAns ce cas la tu devrais le mentionner...
Le sergent en question est responsable de la porte Ouest. C'est lui qui conduit les interrogatoires des personnes qui ne sont pas encore enregistrées dans les fichiers de la ville. Après tu as deux possibités: soit tu es jugé non dangereux pour le régime en place soit le contraire et tu es abattu sur le champ. C'est un moyen (un peu tordu mais mis en place par une personne très étrange) pour contrôler les habitants et la ville en elle-même.
Le sergent ne l'aurait pas laissé passer mais ses supérieurs en ont décidé autrement. Pourquoi? C'est révélé un peu plus tard.

Pour le reste effectivement les transitions sont à revoir, je n'avais pas fait attention.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chentyt.deviantart.com
Peluche
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1118
Age : 32
Localisation : Paris, et oui de retour !
Date d'inscription : 21/11/2007

MessageSujet: Re: Juste un passage comme ça   Lun 28 Juil 2008 - 19:17

Par rapport a la fin de ton post je pense vraiment que tu devrais integrer ce que tu as ecrit dans ton texte, on serait tout de suite dans l'ambiance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chentyt
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 708
Age : 32
Localisation : Au pays de Merlin et des korrigans. Mais parfois un petit tours dans les vignes s'impose
Date d'inscription : 18/07/2008

MessageSujet: Re: Juste un passage comme ça   Lun 28 Juil 2008 - 20:10

Ah vrai dire je l'avais intégré dans une première version, mais j'ai eu l'impression de me perdre encore dans des descriptions et je l'ai enlevé Embarassed et j'avais un peu peur de perdre le petit "mystère" de la suite. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chentyt.deviantart.com
Peluche
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1118
Age : 32
Localisation : Paris, et oui de retour !
Date d'inscription : 21/11/2007

MessageSujet: Re: Juste un passage comme ça   Lun 28 Juil 2008 - 20:32

Tu peux garder un peu de mystere tout en disant cela. Tu n'as qu'a dire que le sergent garde la porte ouest et qu'il pensait que cet individu semblait dangereux et que selon la loi il devait être executé et ne devait pas entrer dans la ville.
Ca n'est pas beaucoup plus que ce que tu as ecrit mais je pense malgré tout que ca aidera a la compréhension sans pour autant enlever du mystere
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chentyt
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 708
Age : 32
Localisation : Au pays de Merlin et des korrigans. Mais parfois un petit tours dans les vignes s'impose
Date d'inscription : 18/07/2008

MessageSujet: Re: Juste un passage comme ça   Lun 28 Juil 2008 - 21:16

ok, j'avais compris que tu me conseillais de révéler tout de suite (*ouf*)
Donc une histoire de formulation.

Merci beaucoup de ton aide peluche flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chentyt.deviantart.com
Peluche
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1118
Age : 32
Localisation : Paris, et oui de retour !
Date d'inscription : 21/11/2007

MessageSujet: Re: Juste un passage comme ça   Lun 28 Juil 2008 - 22:14

jsuis la pour ca !!!! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaina
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 2219
Age : 29
Date d'inscription : 26/06/2008

MessageSujet: Re: Juste un passage comme ça   Sam 9 Aoû 2008 - 16:18

hi ! tu as des phrases trop courtes vers la fin surtout...

"L'homme respira lentement. Son regard se perdit sur les murs sombres des vieilles habitations avant de remarquer les rayons de soleil qui frappait la couronne de verre du Dôme.
Son cœur se serra. Il remit sa capuche et s'enfonça dans les profondeurs de la ville."


par exemple tu pourrais combiner deux phrases, où les rallonger... lire des phrases courtes, enchainées... ca me donne un drole d'effet...

sinon l'extrait est sympa... plus de mystere serait mieux je trouve... je n'ai pas trop le temps de détailler mais je reviendrais dessus, fais y moi penser si je ne reveins pas ^^

_________________
Je suis une marionnette, simple jouet du destin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chentyt
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 708
Age : 32
Localisation : Au pays de Merlin et des korrigans. Mais parfois un petit tours dans les vignes s'impose
Date d'inscription : 18/07/2008

MessageSujet: Re: Juste un passage comme ça   Sam 9 Aoû 2008 - 17:46

merci ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chentyt.deviantart.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Juste un passage comme ça   

Revenir en haut Aller en bas
 
Juste un passage comme ça
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Juste de passage, pour l'instant.
» Juste une fille comme les autres ... ou pas?!
» Juste pour savoir.....comme ça
» Juste de passage... Pour le moment. Ce forum est merveilleux...
» Kathy HARRISON: Un coeur gros comme ça

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Idées et créations de livres :: L'Atelier d'écriture :: Les brouillons-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit