Idées et créations de livres


 
AccueilRechercherGroupesMembresFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Roman de EF

Aller en bas 
AuteurMessage
elements-fantaisy



Nombre de messages : 6
Age : 25
Date d'inscription : 24/10/2007

MessageSujet: Re: Roman de EF   Mer 24 Oct 2007 - 13:57

Très bien, je fais ça tout de suite, merci de tes conseils, je vais vous donner un extrait plutot court alors. Voici le début du premier chapitre "les cris de l'enfant"


La nuit sombre enveloppait le petit village perdu de la capitale de Fagadar, et aucunes lumières n'osaient affronter l'obscurité inquiétante. Les petites baraques se cognaient toutes les unes sur les autres et penchaient sur les côtés à la manière d'un dos malade. Leur forme se dessinait sur le tableau noir et donnait au village une atmosphère encore plus inquiétante qu'elle ne l'était déjà.
Pourtant, on pouvait apercevoir au loin une petite lueur qui essayait tant bien que mal d'illuminer autour d'elle. En s'approchant, on pouvait voir un homme, assis sur une chaise de bois brute qui semblait concentrer sur un petit livre où des signes bien particuliers étaient inscrits. On pouvait entendre le curieux personnage percer le silence en toussant violement, faisant ainsi tomber au sol son petit bouquin. En gémissant, il se laissa aller jusqu'à l'objet pour ensuite l'attraper fermement. Ce simple geste avait été pour lui un véritable effort. Car l'homme était en réalité une personne d'un âge avancé qui, à cette heure tardive de la nuit, lisait et fumait la pipe.
Il se rasseya sur sa chaise et inhala avec force sa pipe. Sous l'effet de la pression de l'air, sa gorge à la peau fripée fit un creux. Une épaisse fumée lui entourait le visage et lui donnait un air mistique. De plus, son nez en forme de crochet et ses cheveux en pagaille couleur argent n'arrangeaient pas son cas et n'importe quelle personne qui passerait par là le prendrait pour un vieux sorcier. On l'appelait d'ailleurs ainsi dans le village: Jack le Sorcier.
Soudain, le souffle du vent fit mourir la lueur déjà faible qui aidait la lecture de Jack. En grognant, il se leva pour aller chercher du feu afin de la rallumer. Mais son attention se dirigea vers une épaisse fumée noire qui serpentait jusqu'au ciel. Jack pensa que ce n'était qu'une simple cheminée. Mais il respira l'air autour de lui: une odeur de cramée.
A tatons, il se mit à longer les murs pour arriver jusqu'à la maison la plus proche et hurla"_Au feu! Au feu!". Les fenêtres s'éclairèrent, annonçant que les habitants avaient entendus l'appel au secours du vieillard. Un des voisins alla à sa rencontre, en regardant dans tout les sens. Puis il leva sa lampe à huile en direction du vieux, lui donnant mal aux yeux par tant de lumière d'un coup.
"_Mais où est donc le feu, Jack?"
Une des mains cachées devant ses yeux fragiles, Jack montra avec l'autre la fumée. Une fraction de seconde plus tard, il était au sol. L'homme qui lui avait parlé venait de le frapper.
"_Tu t'amuses donc à nous faire peur, le sorcier? Quelle bêtise d'avoir accouru à tes cris! Tu es donc un menteur dorénavant?"
Jack se caressa la joue et avec sa main rechercha le dentier qu'il venait de perdre à cause du coup qu'il avait reçu. Doucement, il se releva et regarda devant lui. Toujours ce serpent noir qui ondulait vers le ciel. Toujours cette épaisse fumée dont on ignorait le départ. Elle était donc invisible aux yeux des gens?
Le vieillard, en titubant, bouscula son agresseur et toutes les personnes qui étaient autour de lui pour se diriger vers cette fumée. Il les entendait l'insulter de fou, mais qu'importe, vu qu'il en avait l'habitude. Au bout de quelques minutes, ses jambes se mirent à trembler mais il sentait bien qu'il arrivait à son but. Là, il s'aretta. Une maison était entourée de rouge, d'orange, de jaune. Le feu avalait avec gourmandise l'habitation. Mais pourquoi personne ne la voyait? Pourquoi uniquement Jack?
"_Le feu! Hurlait-il. Le feu est là!"
Mais personne ne venait. Il aurait voulu faire quelque chose, mais impossible d'éteindre l'incendie. La peur le parlysait trop. Il se résigna donc à partir mais soudain, il entendit un son qu'il lui glaça le sang: le cri d'un bébé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elements-fantaisy



Nombre de messages : 6
Age : 25
Date d'inscription : 24/10/2007

MessageSujet: Re: Roman de EF   Jeu 25 Oct 2007 - 16:33

Merci d'avoir déplacé mon sujet ici, je n'avais aps vu. Et bien j'attends deux lecteurs avant de poster! Tchuss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
malaulau
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1871
Age : 51
Localisation : Ici
Date d'inscription : 09/02/2007

MessageSujet: Re: Roman de EF   Jeu 8 Nov 2007 - 7:45

Premier truc, comme on me l'a reproché (ou plutôt suggéré) il vaut mieux eviter un roman en commencant par une description...
tu fais des répétitions du style : on pouvait,on pouvait...

Tu essaies egalement de trop bien faire et tu allourdis un peu ton texte à coup d'adverbe et d'adjectifs.

Citation :
Il se rasseya
Gloups ! rassit.
Citation :
sa gorge à la peau fripée fit un creux
euh ! bof.
Citation :
De plus, son nez en forme de crochet et ses cheveux en pagaille couleur argent n'arrangeaient pas son cas
n peu trop familier la phrase, elle choque avec le reste !
Citation :
une odeur de cramée
Pareil...

L'histoire à l'air intéressante. Mais ta description est un peu lourde et risque de lasser...
Simplifie tes tournures pour aerer le texte. Enfin, question de goût peut-être je préfère le style fluide et dépouillé.

Mais c'est pas mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elements-fantaisy



Nombre de messages : 6
Age : 25
Date d'inscription : 24/10/2007

MessageSujet: Re: Roman de EF   Jeu 8 Nov 2007 - 16:48

Merci, ouais, je suis pas très forte! En tout cas, j'apprécie beaucoup ta critique, les gens ont tendance à ne pas vouloir me dire mes défauts... Merci! Hum, hum...pour le verbe "asseoir", je ne l'avais même pas remarqué...
Salut Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
malaulau
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1871
Age : 51
Localisation : Ici
Date d'inscription : 09/02/2007

MessageSujet: Re: Roman de EF   Ven 9 Nov 2007 - 4:23

Je n'ai jamais dit que tu n'étais pas très forte. Comme je le dis dans un post, on n'arrive plus au bout d'un moment à voir ses propres erreurs dans les textes. Un texte neuf est plus facile à analyser. Perso, je suis assez découragée par les miens. Je fais un break...
J'ai été vite dans mes commentaires car comme tu ne venais plus (j'ai compris pourquoi maintenant) je n'ai pas voulu perdre du temps à commenter. Donc il est vrai que cela peut paraître froid et impersonnel comme remarques.
De toute façon, n'oublions pas qu'il y a toujours une énorme part de subjectivité dans tout commentaire Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Roman de EF   

Revenir en haut Aller en bas
 
Roman de EF
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Collection] Le roman du charme / Guy Le Prat éditeur /Paris
» [Collection] Roman de Cape et d'Epée (Tallandier)
» [Pennac, Daniel] Comme un roman
» [En ligne!] Histoire du roman feuilleton
» [thème]Le roman de Western hors collection

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Idées et créations de livres :: Vos écrits :: Romans-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit